chezmonveto

Nos conseils

Imprimer

picto Le chaton : Les bases d'une bonne cohabitation avec l'homme



2-3 mois, l'arrivée dans une nouvelle famille

 

L'adoption correspond pour le chaton à une séparation brutale d'avec sa mère et sa fratrie, à la découverte d'un nouvel environnement parfois éloigné de l'environnement natal et enfin à la rencontre d'individus étrangers. Toutes ces situations sont génératrices de stress pour le jeune chat.

 

- Détachement et attachement :

Pour que le chaton explore le monde qui l'entoure et devienne autonome, il doit être sevré et se détacher de sa mère. Toutefois, lors d'une adoption, le détachement maternel est souvent brutal et, les premiers temps, le chaton a besoin pour son équilibre psychique de s'attacher à un autre être, une mère de substitution.

Arrivé dans sa nouvelle maison, il a ainsi tendance à vous suivre partout et à rechercher votre contact physique. Cette transition en  douceur avec vous à ses côtés est très importante pour la bonne adaptation de votre chaton.

 

- Sommeil :

A 2 mois, le chaton dort encore jusqu'à 20heures par jour. Ce temps de repos important favorise chez lui le bon développement cérébral, la mémorisation, l'apprentissage et la synthèse de l'hormone de croissance. Les premières nuits sont une épreuve pour lui en raison de l'absence du nid maternel et du calme soudain à la maison. Entourez le pendant les premiers jours.

 

- Habituation :

Les capacités d'apprentissage et d'habituation sont optimales chez le chaton pendant cette période des 2 à 6 mois d'âge. Pendant cette période, le chaton a en effet la capacité de s'habituer rapidement et facilement à un nouvel environnement et aux nouvelles stimulations.

Passée la surprise ou la réaction de peur, naturelles toutes les deux, face à un élément nouveau, la curiosité du chaton l'emporte très vite et le chaton explore cet élément qui lui devient familier. C'est pourquoi il est important de profiter de cette période d'habituation en lui offrant un environnement riche en stimulations de toutes sortes.

 

- Socialisation :

A 2-3 mois, le chaton est encore en période de grande tolérance sociale. Aussi, saif si sa socialisation a mal débuté (chaton des rues, maltraitance ou mère craintive...), le chaton a soif de nouvelles rencontres et aventures. Il faut donc poursuivre sa socialisation à l'homme, tout comme aux autres espèces, dans un climat positif.

 

- Jeux :

Les jeux solitaires sont de plus en plus présents à partir de l'âge de 8 semaines si bien que tout objet dans son environnement est pretexte à jouer. Ce sont en fait des simulâcres de chasse.

Les jeux sociaux (avec d'autres chats ou chiens ou avec l'homme) ont aussi une grande place dans ses activités. Ils sont généralement des simulâcres d'attaques et de bagarre où le chaton se contrôle plus ou moins.

 

- Apprentissage des auto-contrôles :

Initié par sa mère et sa fratrie, cet apprentissage doit se poursuivre dès son arrivée dans la famille adoptante. Les mordillements, les labourages (avec les pattes postérieures) et les griffures ne doivent pas être tolérés : le chaton doit apprendre à doser sa morsure, à rentrer ses griffes lors de jeux avec ses nouveaux maîtres et à se contrôler dans l'action.

 

- En pratique :

Le chaton a besoin d'être entouré et rassuré les premiers temps : le mieux est encore de l'adopter la veille d'un week-end pour qu'il puisse se construire un repère affectif. Les contacts avec les enfants sont bénéfiques pour le chaton qui a besoin de jouer, de se socialiser et d'être manipulé à condition bien sûr de donner des consignes et limites aux enfants comme ne pas le transporter ou le manipuler comme une peluche et ne jamais le réveiller quand il dort.

Le chaton ne se mordille pas pour se faire les dents !! En le laissant faire, il deviendra incapâble de jouer sans faire mal. Le principe est de stopper le jeu dès qu'il mord ou qu'il griffe avec un "non" sec, une tapotte sur le museau et l'arrêt du jeu. Plus vous répéterez cela, plus cela sera intégré par le chaton qui utilisera de moins en moins les griffes ou les dents pour jouer. En revanche, ne faites pas d'autres punitions que cette tapotte sur le museau, les punitions physiques sont en effet contre-éducatives chez le chat !!! Deamndez nous conseil à l'accueil, nous vous expliquerons tout ça.

 

La période juvénile

 

- Organisation territoriale :

A partir de 3-4 mois, le chaton grand explorateur organise l'espace autour de lui en champs d'activité, l'ensemble de ces champs formant son territoire.

Chaque champ est une aire dédiée à une activité (repas, élimination, chasse, jeux...) ou une non-activité (aires de repos). Pour passer d'un champ à l'autre, il emprunte toujours un chemin précis qu'il balise en y déposant des phéromones. C'est donc à cet âge qu'apparaît le comportement de marquage facial : le chaton frotte ses joues sur les meubles, objets et individus amis.

 

- Griffades :

L'attachement à un territoire se traduit aussi par l'apparition de comportement de griffade. Le chaton marque son territoire visuellement (éléments griffésà et olfactivement (dépôt de phéromones). Pour limiter ces comportements de griffade bien ennuyeux, n'hésitez pas à nous demander conseils. Nous saurons vous donner des astuces pour les éviter ou les canaliser. Parlez-en avec Marlène et Edwige !

 

- Comportement de prédation :

Si le chaton peut sortir, il commence à s'expérimenter à la chasse aux oiseaux, rongeurs et insectes. La chasse occupe plus de la moitié de son temps d'éveil.

 

- Agressivité :

A partir de 4 mois sont observées des agressions de défense du territoire : le chaton provoque des chats étrangers qui s'introduisent dans la maison.

 

- Communication sociale :

Le chaton dépose ses phéromones de familiarisation sur les membres de son groupe en frottant sa face sur les mollets ou le pelage. Pour consolider les liens, il fait également ce qu'on appelle de l'allogrooming c'est à dire qu'il toilette ses maîtres et ses amis (congénères...). C'est aussi à cet âge que se ritualisent des comportements enfantins comme le ronronnement, le pétrissage.

 

- Education alimentaire :

Les préférences alimentaires du chat se mettent en place pendant son enfance. Jusqu'à l'âge de 6 mois, il mange sans trop de difficulté ce qu'on lui présente, ensuite il devient plus sélectif et se méfie des nouveautés. C'est un animal qui n'est pas fait pour la grande variété. Il aura une digestion bien équilibrée si son régime alimentaire reste stable dans le temps.

 

- Développement locomoteur :

Le chaton gagne en souplesse et en précision de mouvements. A 11 semaines, il arrive déjà à marcher en équilibre et à se retourner sur une surface étroite sans tomber ... ou presque !! Beaucoup de chats dits parachutistes qui chutent des balcons sont des chats intrépides âgés de 6 à 24 mois !!